Les 12 grands déterminants du bien-être au travail

 

Afin de bâtir une trame d'analyse du BET, la Fabrique Spinoza a mené de concert 3 approches :

 

 

  • la comparaison de 11 outils disponibles sur le marché et mesurant le BET (l’Indice de Bien-Être au Travail Mozart Consulting, le Mesure Management Santé, le Sociodiag, le Baromètre du Climat Social mars-lab, Opentojob, European Social Label, le Baromètre du Bien-Être au Travail Martin-Krumm, les outils Gallup, The Happiness Indicator Erasmus, le Bebest de bebetter&co, Great Place to Work)    [voir le Guide de la Fabrique Spinoza sur les outils de mesure du BET]

 

 

  • Un état des lieux de la littérature sur le BET, aussi bien en sciences de gestion, en psychologie (positive), neurosciences, économie (du bien-être), etc.

 

 

  • Une transposition de l' "indice de mieux vivre", bâti par l'OCDE, visant à établir et mesurer le bien-être sociétal à travers 11 dimensions (logement, revenus, travail, lien social, éducation, environnement, engagement civique, santé, satisfaction de vie, sécurité, équilibre de vie). Il fournit un cadre de départ robuste et rigoureux et la légitimité de son institution porteuse garantit sa (relative) neutralité idéologique. Enfin, son architecture globale lui permet de couvrir les principales dimensions du mieux-vivre au sens large, et donc au travail également.

 

 

Ces 3 approches combinées ont permis de dessiner une trame robuste de 12 dimensions constitutives du BET.

 

Cliquez sur une de ces dimensions pour découvrir les pratiques de bien-être au travail qui lui sont liées.

 

- Relation à la vie privée

Cette analyse identifie les 12 dimensions constitutives du BET mais ne décrit pas la globalité de celui-ci ni toutes les facettes du bien-être résultant. Pour mieux comprendre ce dernier, il est nécessaire de se référer à la science du bien-être et sa manière de décrire l'épanouissement humain. Découvrez les 3 grandes facettes qui ont été mises en lumière.